Benchmark imagerie : on n'améliore et pilote que ce que l'on mesure

En 2010, le CERCLH a accompagné l’ANAP dans le pilotage d’une campagne de benchmark des plateaux d’imagerie disposant de scanners et d’IRM dans 14 régions françaises. Depuis, nous avons travaillé avec les régions Rhône-alpes et Bretagne en 2012 et de nouveau la grande région Auvergne-Rhône-Alpes en 2016.

Cette démarche innovante, fruit d’une étroite collaboration avec les Agences Régionales de Santé (ARS) et les représentants des radiologues (G4 national comprenant le Collège des Enseignants en radiologie de France (Universitaires), la Fédération Nationale des Médecins Radiologues (médecins libéraux), la Société Française de Radiologie (société savante) et le Syndicat des Radiologues Hospitaliers) permet pour la première fois de disposer d’une mesure comparative à grande échelle de la performance de l’utilisation de ces modalités, dont l’importance dans la prise en charge des populations ne cesse de croître.

Les indicateurs mesurés exploraient la qualité du service rendu (délais de rendez vous pour des cas cliniques concrets et délais de comptes rendus d’examens) et l’efficience des plateaux d’imagerie (taux d’occupation des équipements IRM et scanner, temps d’ouverture, production d’examens mesurée en ICR produits par heure d’ouverture).

Vous pouvez nous contacter via notre site web dédié à nos démarches de benchmark :  benchmark-hopital.fr